PostHeaderIcon L'OCDI sensibilise les populations de Vo-Ativé

sens-ocdi_1L’Organisation de la Charité pour un Développement Intégral (OCDI CARITAS-Aného), a sensibilisé la population de Vo-Ativé sur l’Hygiène et l’Assainissement. Une sensibilisation organisée dans le cadre du projet « Amélioration de l’accès à l’eau potable, à l’assainissement de base et à la promotion de la production maraîchère dans le sud-est maritime (diocèse d’Aného). Financé par MISEREOR/KZE pour une durée de trois (3) ans, ce projet a été lancé le 06 juin à Vogan. Et la présente sensibilisation s’est tenue le jeudi 4 septembre dans la localité susmentionnée, située à environ 10 km au nord du chef-lieu de préfecture.

 

L’événement a connu la présence du Secrétaire Général de l’OCDI CARITAS-Aného, des autorités traditionnelles, de responsables d’Associations et d’ONG. Son objectif : aider à assurer le ravitaillement en eau potable et à diminuer les risques de maladies infectieuses dans la localité.
Il s’agit de permettre à la population de Vo-Ativé d’avoir accès à l’eau potable en quantité et en qualité suffisante en toute saison, et d’aider cette dernière a adopter de meilleures pratiques d’assainissement et de disposer de lieux d’aisance protégés, réduisant ainsi la pollution de l’environnent et les maladies diarrhéiques.
La population de Vo-Ativé a été instruite sur l’art de protéger l’eau, afin qu’elle ne soit pas source de maladie. Plusieurs étapes ont été identifiées, entre autres, au moment du puisage, où il faut laver les récipients de transport au savon et les couvrir dès que l’eau est servie ; lors du transport où il est recommandé de prendre des précautions pour ne pas souiller l’eau de boisson ; l’aménagement des lieux de stockage pour la protéger contre les animaux ; la propreté des gobelets pour la boisson ; le lavement des mains avant de toucher aux récipients, et leur mise à l’abri des intempéries et mouches.
Mme Gotah-Owouko Véronique, animatrice à l’OCDI CARITAS-Aného, asens_ocdi_2 également entretenu les villageois sur les latrines familiales, notamment celles, écologiques ECOSAN à compost et avec séparation de l’urine, qui seront construites dans les ménages de la localité. Elle a souligné l’intérêt de ces latrines : sèches, elles séparent les excréments des urines permettant ainsi de valoriser les déchets en les transformant en compost ou fertilisants liquides, utiles pour de meilleurs rendements agricoles. Mme Gotah n’a pas manqué de préciser le coût total d’une latrine de type ECOSAN pour un ménage : 176.100 FCFA si la cabine est en dur, et 155.750 si elle est en terre bâtie. Le projet, a-t-elle aussi précisé, prend en charge 120.500 F ; le reste du montant, est payé par chaque famille,. Mme Gotah-Owouko a, pour finir exhorté la population à la solidarité, facteur assez important dans l’aboutissement de ce projet.
Le secrétaire général de l’OCDI CARITAS-Aného, R.P. Joël Torsoo, a remercié la population pour sa disponibilité et surtout pour avoir accepté participer à cette sensibilisation. Il a insisté sur l’impérativité des mesures d’hygiène et des actions d’assainissement pour atteindre l’idéal fixé. Il a appelé à la mobilisation générale pour la construction prochaine des latrines, et relevé la nécessité pour chaque villageois de devenir membre du comité de protection de l’environnement, et lutter contre les défécations sauvages pour réduire les maladies diarrhéiques.
Cette rencontre a pris fin par une communication sur la fièvre hémorragique à virus Ebola. L’assistance a été renseignée sur les voies et moyens d’infection, les signes et symptômes typiques de l’infection, et les mesures et précautions à adopter pour l’éviter.

 

 

 
Monastère St. Esprit

ADJODOGOU

esprit

Radio Maria en live
Ecouter Radio Maria togo Cliquer ici !
Ecouter Radio Maria Togo
AGENDA DIOCESAIN