PostHeaderIcon PAGES SPIRITUELLES

Index de l'article
PAGES SPIRITUELLES
LA REGLE DE SAINT BENOIT
Une communauté monastique
LE RENOUVEAU AUX MONASTERES
Toutes les pages

«Tout pour le Christ!»jesusmisericorde

Toute la vie de notre père Saint Benoît, depuis son ermitage à Subiaco (70km de Rome) en l’an 500.Jusqu’à sa mort en 547, nous révèle l’homme charismatique qu’il incarne en son temps.
« Toute la science théologique ne sert de rien, si la conduite de l’existence quotidienne n’est pas animée par l’amour effectif de Dieu et des autres ».
En effet c’est autour de cette idéale que nous allons essayer avec la grâce de Celui-là même qui nous a appelés, de bâtir notre expérience d’une communauté monastique charismatique. Nous sommes tous conscients que cette expérience ne peut se faire que dans un dynamisme, et un engagement authentique de chaque membre de la communauté.
Ces éléments nécessaires tout au long du chemin sont puisés dans la prière incessante la contemplation et la méditation .Ladite expérience que nous allons vivre au gré de la divine providence, n’est pas une nouveauté ; heureusement d’ailleurs car la vie monastique ne s’invente pas, elle est toujours liée à une tradition ; et notre Eglise est UNE et universelle basée sur la Tradition apostolique. Il s’agit ici de donner un nouvel élan, un nouveau dynamisme, à réveiller à chaque membre de la communauté les charismes reçus à notre baptême qui font de nous des prophètes, des prêtres et des rois.
saint benoitCette Règle de notre Père Saint Benoît, dans son esprit, et dans sa forme, constituera le socle de cette expérience, et le baromètre pour une ouverture à l’apostolat, dans le style d’une communauté charismatique. Cet apostolat en lui-même s’intéressera à la santé spirituelle et physique des enfants de Dieu.
Les frères de la communauté charismatique après avoir chanté la grandeur, et la beauté du Seigneur, se pencheront avec abnégation en Le soignant dans les plus démunis, et les laissés pour compte, son visage défiguré, son corps fatigué par nos péchés. Une mission bien difficile, mais pas impossible, pour la simple raison que ce n’est pas pour la facilité, ni pour une jouissance terrestre que nous nous sommes engagés à porter la croix du Christ ; mais pour acquérir la vie éternelle, et procurer le même bonheur à d’autres. Et tout ceci ne peut se faire, et espérer des fruits escomptés que dans un discernement pointu.
Cette recommandation de la première épître de Jean n’est qu’un écho de l’Evangile : « Méfiez-vous des faux prophètes…Vous les reconnaitrez à leurs fruits » (Mt 7, 16).L’ Evangile parle souvent de ses fruits qu’on discerne à longueur de temps (Mt 3, 8-10; 7, 19; 13, 8-23). L’apôtre Paul invite pareillement à bien considérer les fruits de l’Esprit. Il situe formellement le discernement parmi les charismes (1Co 12, 10). Le discernement est nécessaire sur les chemins de la mystique c’est –à-dire de l’union à Dieu. Il est utile pour discerner les vrais charismes qui s’exercent dans la vitalité charismatique est plus forte, comme il faut un meilleur pilote à un engin plus rapide et plus puissant. Si tel est notre conviction profonde dans cette expérience de communauté monastique le maître d’œuvre lui-même nous y aidera.
Des personnes curieuses mais très optimistes sur l’expérience nous ont approché, pour deux intelligibles question. La première est celle-ci :

* Pourquoi la Règle de Saint Benoît dans cette expérience d’une communauté charismatique ?

La seconde :

* Pourquoi une communauté monastique charismatique?

A ces deux questions nous tenterons d’apporter des réponses.


 
Monastère St. Esprit

ADJODOGOU

esprit

Radio Maria en live
Ecouter Radio Maria togo Cliquer ici !
Ecouter Radio Maria Togo
AGENDA DIOCESAIN